k5689107

 

Chez nous la St Valentin, on ne la fête plus vraiment depuis quelques années. Tout juste si on se fait un bon repas (resto - si des âmes charitables nous gardent les enfants). Plus de cadeaux hors de prix car la multiplication de toutes ces fêtes finit par ne plus rien signifier, cela devient plutôt un casse tête dans la recherche du cadeau utile-désiré-unique....mission impossible car avant il y a eu Noël, les anniversaires, les fêtes (des mères et des pères), enfin bref, trouver encore un cadeau n'est pas chose facile.

Flash back 1 an en arrière. Même date. Repas (Picard - honte sur moi) tardif sans les enfants pour cause de foot en salle. Résultat des courses : une blessure de Monsieur au foot en salle qui lui a valu un mois et demi d'arrêt de travail suivi de deux mois de rééducation !

Hier, re-foot en salle pour la St Valentin (c'est fait exprès non !). Résultat des courses : une nouvelle blessure. Selon l'intéressé, c'est moins grave, tout juste une entorse. J'attends de voir ce soir car il a plutôt tendance à sous-évaluer la blessure de peur de se faire encore réprimander -comme les enfants, oui oui car à raison d'une à deux blessures du même type tous les ans, moi je dit y'en a marrrrrrrrrre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Enfin bon, l'année prochaine je la fête la St Valentin, pas de foot mais un resto, c'est quand même moins risqué. Je préfère rejoindre les foules d'amoureux au restaurant que celles des âmes en peines aux urgences.

Et pour clore le chapitre de la malédiction de la St Valentin, Martin Premier a une otite externe - selon le doc c'est extrêmement douloureux - donc au programme du jour : médiathèque, Mc Do et cinéma !